Guendalina

Guendalina (1957) (103mn) d’Alberto Lattuada

guendalina-afficheÀ Viareggio, station balnéaire sur la mer Tyrrhénienne, l’été touche à sa fin : Guendalina, jeune adolescente de quinze ans, flirte avec Oberdan, le fils du maître-baigneur, sans grande conviction et surtout pour dissiper son ennui. Ses parents milliardaires s’apprêtent, quant à eux, à divorcer… Cette situation préoccupe beaucoup Guendalina, qui s’efforce de rapprocher ses parents. Elle finit également par aimer Oberdan, qui fait preuve de bonté et de constance. Le père de Guendalina revient bientôt et, malgré ses infidélités, se réconcilie avec Francesca, son épouse. Mais ses fonctions l’appellent aussi à Londres, et Guendalina constate amèrement la fin de son idylle amoureuse avec Oberdan, qui vient pourtant d’apprendre une heureuse nouvelle : il est reçu à son examen…

Guendalina apparaît comme un des premiers films italiens traitant, dans tous ses aspects, de l’éveil des sentiments amoureux chez des adolescents. Alberto Lattuada ne s’en tiendra d’ailleurs pas à ce seul film, poursuivant en cette voie avec Les Adolescentes (I dolci inganni) et La Novice, par exemple, tous deux réalisés en 1960.

A noter dans ce film comme beaucoup d’autre la place importante de la Vespa comme outil de séduction; en savoir plus sur la Vespa au cinéma.

Avec Jacqueline Sassard, Raf Mattioli, Sylva Koscina, Carla Gravina, Raf Vallone


A lire :

comingsoon.it

wikipedia


Droits : Tamasa Distribution

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s