La ciociara

La ciociara (ou La Paysanne aux pieds nus) (1960) (100mn) de Vittorio De Sica

la-ciociara-affiche1943, Rome est violemment bombardée. Cesira, une veuve, décide de fuir la capitale avec sa fille de 13 ans, Rosetta. Elle se dirige vers son village natal Sant’Eufemia, dans la région montagneuse de la Ciociara. Elle laisse à Giovanni, son voisin, un charbonnier, son magasin. Le trajet est dangereux sous les mitrailles des avions. A Sant’Eufemia s’organise la rude vie des réfugiés. Michel, un jeune idéaliste, tombe amoureux de Cesira et trouble Rosetta.

« La Ciociara est parfaitement dans la continuité des films précedents du tandem De Sica-Zavattini : il s’agit d’abord de raconter la vie difficile, souvent douloureuse, du petit peuple italien. Mais c’est un film à grand spectacle avec des comédiens vedettes. Certains le reprochèrent à De Sica, dont on retrouve pourtant la même tendresse sans complaisance pour ses personnages. Sophia Loren obtint à Cannes en 1961 un prix d’interprétation et un Oscar à Hollywood qui la consacrèrent définitivement comme star. » Jean-Bernard Bonis

Avec Sophia Loren, Jean-Paul Belmondo, Raf Vallone, Renato Salvatori


A lire :

télérama

critikat


Droits : Les Acacias

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s