Les mille et une nuits

Les mille et une nuits (Il fiore delle mille e una notte) (1974) (130mn) de Pier Paolo Pasolini

les-mille-et-une-nuits-afficheDans un marché, le jeune Nourredine est attiré par Zoumourrhoud, une esclave au statut particulier qui a le droit de choisir par qui elle sera achetée. Contre les attentes du jeune homme vierge et sans le sou, la belle s’offre à lui et l’initie aux plaisirs de la chair. Mais leur bonheur est écourté lorsqu’un homme capture Zoumourrhoud pour en faire son esclave. Nourredine se lance aussitôt à la recherche de sa bien-aimée. Sur son chemin, il va croiser de nombreux personnages aux histoires singulières… Dans l’ambiance bien connue des contes emboîtés de la tradition orientale, ce film raconte une série de péripéties amoureuses que les personnages vivent entre le rêve et la réalité. La trame des quinze récits dont se compose le film est tissée par les aventures du jeune Nur-Ed-Din qui cherche sa compagne Zumurrud dont il se trouve cruellement séparé.

Les Mille et une Nuits, après Le Décaméron et Les Contes de Canterbury achève ce que Pasolini appelle sa « Trilogie de la vie », que l’on peut résumer comme un hymne à la vie, à la jeunesse, à l’amour. Pasolini y revendique « Le pastiche », le collage de « culture haute » et de « culture basse ». « La culture haute » correspond à une adaptation très intellectualisée de quelques uns des grands cycles narratifs de l’histoire de la culture et « la culture basse » correspond à l’érotisme populaire.

Avec Ninetto Davoli, Franco Citti, Franco Merli, Tessa Bouché & Ines Pellegrini


Critiques :

cineclubdecaen.com


Droits : Carlotta Films

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s