La poursuite implacable

La poursuite implacable (Revolver) (1973) (111mn) de Sergio Sollima

la-poursuite-implacable-afficheMarkopoulos, un magnat du pétrole d’une grande influence, est assassiné en pleine rue, à Paris. Le cadavre de son meurtrier est bien vite retrouvé, mais il est trop mutilé pour être identifiable. L’affaire est classée. Pendant ce temps à Rome, Vitto Caprini (Oliver Reed est un homme comblé : il vient d’épouser une femme aimante et ravissante (Agostina Belli), et cet ancien policier occupe maintenant un poste à haute responsabilité, directeur d’une prison. Mais un jour cette vie bourgeoise et confortable se brise : sa femme a été enlevée, et ses ravisseurs exigent la libération de l’obscur Litto Ruiz (Fabio Testi) en échange de sa femme.

Un beau film. Superbe musique de Morricone. Oliver Reed mange l’écran. Tantôt fragile, tantôt une tornade de rage. Il vole la vedette à Fabio Testi. Le film est trop lent à mon gout et préfère les dialogues aux coups de feu. La force tragique du final relève le niveau du film.

Avec Oliver Reed, Fabio Testi, Paola Pitagora, Agostina Belli


Critiques :

objectif-cinema.com

cinemadequartier.com


Droits : ???

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s