Passion d’amour

Passion d’amour (Passione d’amore) (1981) (117mn) de Ettore Scola

passion-damour-afficheGiorgio, un militaire de carrière, décide de coucher sur le papier les souvenirs d’une période particulièrement douloureuse de sa vie, cinq années plus tôt, caractérisée par l’amour de deux femmes que tout oppose: Clara et Fosca. Le jeune soldat raconte : en congé de maladie, il décide de quitter son village natal pour rendre visite à un ami. Giorgio rencontre alors Clara, une jeune femme pleine de beauté avec laquelle il entretient une histoire d’amour tendre (même si Clara est mariée à un employé de l’administration). La romance ne dure que deux mois, quand Giorgio est promu au grade de capitaine dans une nouvelle affectation. Stationné dans une petite ville, Giorgio est fréquemment invité à la table du colonel, commandant de la garnison. C’est là que le jeune homme fait la connaissance de Fosca, la cousine du colonel. Elle est décrite par le médecin Major comme «La maladie personnifiée », « L’hystérie faite femme », « Miracle vivant du système nerveux ». Fosca est une femme d’une laideur rare, souffrant d’une maladie grave, mais en même temps, qui possède une sensibilité aiguë et une culture raffinée. Giorgio commence à subir son charme obscur, jusqu’à ce que, essayant de tout faire pour l’éviter, il établisse avec elle une relation d’amour étrange. À partir de ce moment, Fosca semble tirer une force nouvelle. Elle est presque guérie de sa maladie, mais au détriment de Giorgio, qui se sent maintenant décliner. Avec la complicité du médecin, le jeune homme peut obtenir une permission pour Milan où il retrouve Clara mais il se sent mal malgré tout l’amour que la belle femme lui donne. Dans les derniers jours chez le colonel avant un nouveau changement, arrive l’irréparable. Fosca meurt après une nuit passée avec le bien-aimé. Giorgio engage un duel avec le colonel dont il se sort mais c’est trop tard, il est atteint de la même maladie d’amour que Fosca. (Cité de Wikipédia)

Avec Bernard Giraudeau, Valeria D’Obici, Laura Antonelli, Jean-Louis Trintignant, Massimo Girotti, Bernard Blier, Gerardo Amato, Sandro Ghiani


Critiques:

senscritique.com

allocine.fr


DroitsTamasa Distribution

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s