Les week-ends de Néron

Les week-ends de Néron (Mio figlio Nerone) (1956) (88mn) de Steno

les-week-ends-de-neron-afficheEn compagnie de Poppée, sa jeune maîtresse, l’empereur Néron travaille le chant dans une propriété de campagne lorsqu’on lui annonce l’arrivée de sa mère, Agrippine. Cette nouvelle déconcerte l’empereur, qui croyait s’être débarrassé d’elle en la faisant mordre par des serpents venimeux. Mais Agrippine est bien vivante et Néron n’a pas le choix. Il est contraint de remettre ses orgies à plus tard pour redevenir le fils vertueux qu’il est censé être. Agrippine reprend où elle les avait laissés les fastidieux conseils dont elle accable Néron. Excédé, celui-ci se voit contraint d’élaborer un nouveau stratagème pour se débarrasser d’elle… (Télérama)

Avec Alberto Sordi, Vittorio De Sica, Gloria Swanson, Brigitte Bardot, Ciccio Barbi, Memmo Carotenuto, Mino Doro


Critiques:

allocine.fr

boxofficestory.com


DroitsTamasa Distribution

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s