On l’appelle Trinita

On l’appelle Trinita (Lo chiamavano Trinità) (1970) (113mn) de Enzo Barboni (as E.B. Clucher)

on-lappelle-trinita-afficheAu cours d’un vagabondage nonchalant, Trinita a la surprise de retrouver son frère, Bambino, qu’il croyait en prison. En fait, celui-ci est devenu shérif d’une petite localité, ce qui ne l’empêche pas de poursuivre ses activités malhonnêtes. Bambino est très intéressé par les chevaux du major Harriman, qui possède le plus grand ranch de la région. Le major est en fait une belle canaille qui souhaite chasser la paisible colonie de mormons qui s’est installée, avec ses troupeaux, sur les terres les plus fertiles de la vallée voisine. Devant la mesquinerie de Harriman, Trinita décide de prendre fait et cause pour les mormons…

Avec Terence Hill, Bud Spencer, Steffen Zacharias, Dan Sturkie, Gisela Hahn, Elena Pedemonte, Farley Granger


Critiques:

allocine.fr

senscritique.com

avoir-alire.com


DroitsThéâtre du Temple

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s