Les nouveaux monstres

Les nouveaux monstres (I nuovi mostri) (1977) (102mn) de  Mario Monicelli, Dino Risi, Ettore Scola

Les Nouveaux monstres afficheDouze saynètes, dont : «Le Pinson du val Padovan», une chanteuse perd sa voix, son mari et imprésario la rend infirme pour qu’elle excite au moins la pitié du public. – «Tantum ergo», un dignitaire religieux trouble une messe de gauche. – «Auto-stop», un conducteur assassine sa trop belle passagère. – «Enlèvement d’une personne chère», un mari attend un coup de fil des ravisseurs. – «Premiers soins», un automobiliste secourable recueille puis abandonne un mourant dont nul ne veut. – «Grand garçon à sa petite maman», deux clochards farfelus sont expédiés à l’hospice par les bien-pensants. – «Citoyen exemplaire», tandis qu’on s’égorge dans la rue, il discute de la qualité des spaghettis de sa femme.

« Totalement déchainés, les auteurs dénoncent toutes les formes d’hypocrisie et de bassesse humaine sur un ton virulent. Aucune institution chère aux Italiens n’est épargnée : l’Eglise, la famille et les classes sociales sont tournées en dérision avec un sens de la méchanceté qui ravira tous les amateurs d’humour noir et décalé.  » Virgile Dumez avoir-alire.com

Avec Vittorio Gassman, Ornella Muti, Alberto Sordi, Ugo Tognazzi


Critiques:

senscritique.com

avoir-alire.com


DroitsRené Chateau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s