Belle Starr

Belle Starr (aka Belle Starr story) (Il mio corpo per un poker) (1968) (103mn) de Piero Cristofani (as Nathan Wich), Lina Wertmüller (as Nathan Wich)

Belle Starr afficheDans un saloon, Belle Starr, une belle femme rousse aux allures de Caballero, joue une partie de poker très serrée contre Larry Blackie, le terrible hors-la-loi de la région. Alors qu’elle a quasiment tout perdu, le brigand propose de risquer tous ses gains contre une nuit d’amour avec elle. Belle Starr accepte et n’hésite pas à perdre pour succomber à la tentation. Au cours de leur nuit passée ensemble, Larry Blackie apprend que Belle Starr est une criminelle comme lui. Dès lors, les deux bandits deviennent tour à tour amants belliqueux et concurrents…

N.D.L.R. : ne pas confondre avec le film américain La reine des rebelles (1941)
Belle Starr (original title)

« Dans la tradition des westerns américains avec des belles de l’Ouest, comme La fille des prairies, Lina Wertmüller apporte une touche latine et comique à cette folle aventure. Elsa Martinelli n’a jamais été aussi belle, séduisant les hommes pour mieux les piller. Robert Woods et George Eastman en font les frais, annonçant les ravages de Brigitte Bardot et Claudia Cardinale dans Les pétroleuses, 3 ans plus tard. »

Avec Elsa Martinelli, Robert Woods, George Eastman


Critiques:

psychovision.net

ecranbis.com


DroitsArtus Films

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s