Y’a bon les blancs

Y'a bon les blancs (Come sono buoni i bianchi) (1988) (98mn) de Marco Ferreri Pérégrinations d'un groupe de jeunes européens voulant faire œuvre de bienfaisance en Afrique par la distribution de colis alimentaires. Tout au long du film, leur motivation est plutôt difficile à appliquer. Ils seront escroqués, moqués. Finalement, deux d'entre eux, seront drogués, assassinés …

Lire la suite de Y’a bon les blancs

Publicités

Rêve de singe

Rêve de singe (Ciao maschio) (1978) (113mn) de Marco Ferreri Gérard Lafayette habite à New York, dans une cave infestée de rats. Il travaille dans un musée de cire consacré à la Rome antique dont le patron est Andreas Flaxman. Il est également éclairagiste dans un théâtre féministe qui prépare un spectacle sur le thème du …

Lire la suite de Rêve de singe

Break-up, érotisme et ballons rouges

Break-up, érotisme et ballons rouges (L'uomo dei cinque palloni) (1965) (85mn) de Marco Ferreri Mario, un riche industriel, propriétaire d'une usine de caramels, est à la recherche d'une idée publicitaire originale. Une agence de publicité lui propose d'utiliser de simples ballons d'enfants... A partir de ce moment là, il va basculer peu à peu dans la …

Lire la suite de Break-up, érotisme et ballons rouges

La grande bouffe

La grande bouffe (La grande abbuffata) (1973) (130mn) de Marco Ferreri Une brochette d’acteurs complices (de Piccoli à Noiret en passant par Mastroianni), une débauche de victuailles, une orgie d’indigestions : avec cette farce grandiose et funèbre, Marco Ferreri roule la société de consommation dans la farine. Et provoque le grand « scandale » du Festival de Cannes …

Lire la suite de La grande bouffe